Wiktenauer logo.png

Page:Discours de la théorie de la pratique et de l’excellence des armes (André des Bordes) 1610.pdf/13

From Wiktenauer
Jump to navigation Jump to search
This page contains changes which are not marked for translation.

This page has been proofread, but needs to be validated.

A MONSIEUR LE BARON D’ANSERVILLE, MONSIEUR

S’il est permis a tout le monde de parler de son art, et a personne d’en abuser, auray je licence de vous entretenir de l’excellence de l’escrime, puis que mon discours ne peut aprocher de l’estime que vous en faictes. Vous estes né avec cest avantage, que vostre valeur vous faict vivre sans ennemis, & vostre courtoisie vous acquiert plusieurs amys. Je me prometz au moins ceste faveur que ne pouvãt hayr personne, vous m’honoreres de vostre bien-vaillance, prenant la cause de ce volume, contre ceux qui en mespriseroient l’utilité, cest un effaict du loisir que vostre bon naturel ma procuré, qui vous supplie de ne me point desnier la qualité.

De vostre Tres-humble serviteur

Des-bordes